Annuaire
Actualités
Accueil / Actualités / Retour sur le Colloque du Conseil des Chevaux de Normandie 2021

Retour sur le Colloque du Conseil des Chevaux de Normandie 2021

Actualités Publié le 17 novembre 2021

Dans le cadre des Equidays, le Conseil des Chevaux de Normandie a organisé le mardi 26 octobre, la 11ème édition de son Colloque, dans les locaux du Crédit Agricole Normandie, à Caen.

Cet évènement, à travers des conférences techniques dédiées aux professionnels, institutionnels, étudiants et grand public, a questionné l’impact des crises sur l’économie de notre filière équine. Quels enseignements, quels nouveaux modèles émergent ? Pour répondre à ces questions, ce sont quatre intervenants qui ont pris la parole.

Dans un premier temps, Emilie Yvart, d’Equicer, a présenté la trajectoire des exploitations équines normandes en 2020. Cette étude a été réalisée spécifiquement pour les entreprises équines normandes. D’abord quantitative, puis qualitative, sur le ressenti des professionnels à propos de la crise, l’étude a porté sur un exercice comptable plein de 12 mois. Les années 2018/2019 ont été comparées à 2020. Cette comparaison se fait sur une année pleine, incluant ainsi la potentielle reprise de certaines activités.

Une reprise en 2021 qui fonctionne bien. On voit cependant que la crise a amené la réflexion sur l’hébergement des chevaux avec certainement le développement d’hébergement différents : écurie active, box terrasse…

Emilie Yvart, Equicer

Jean-Emmanuel Zaragoza, du Crédit Agricole Normandie a présenté l’analyse financière de l’impact de la crise sur nos entreprises équines normandes. Depuis 1995, le Crédit Agricole accompagne les professionnels de la filière équine. En détails, il revient sur les outils d’accompagnement à la gestion de crise, comment ils ont été utilisé, et à quelles fins : Prêt garanti par l’Etat, Pause sur les remboursements de crédits, Crédit-Bail et Affacturage, Restructurations, Autres mesures gouvernementales (Fonds de soutien de solidarité, Report ou étalement URSSAF/MSA, Chômage partiel…).

C’est en période de crise que l’on voit la capacité des gérants à garder la tête froide et prendre les bonnes décisions.

Jean-Emmanuel Zaragoza, Crédit Agricole Normandie

Puis, Pascal Bouillé, Conseil des Chevaux de Normandie, a présenté le dernier projet en date du CCN, Equi’Up. Ce projet est né à l’été 2020, lors de la sortie du 1er confinement, du plan de relance de 100 milliards, où l’on évoque le monde d’après. Equi’Up est né de la volonté du CCN de tirer les enseignements de la crise Covid et de permettre aux entreprises de la filière de mieux traverser ce genre d’événements. Un large comité de pilotage (Crédit Agricole, Equicer, Equi-projets, Equiways, EquuRES, RESPE, MSA, SAFER, EquiRessources, Docteur en médecine) a identifié 6 enjeux que les professionnels doivent aujourd’hui affronter, parfois simultanément : l’économie, le sanitaire, le social, l’environnemental, le bien-être équin et enfin la santé humaine.

Equi’Up, c’est un ensemble d’outils, mais c’est aussi un état d’esprit.

Pascal Bouillé, Conseil des Chevaux de Normandie

Enfin, Camille Vercken, Equiways, a présenté l’humain au cœur de la crise sanitaire, demain l’équin : analyse sanitaire de l’impact de cette crise sur la filière équine. Après avoir défini la biosécurité, elle présente les enjeux qui en découlent notamment pendant la crise COVID et l’impact que cette dernière a eu sur toute la filière.

Ces pratiques, on demande aux clients de les appliquer, et personne ne rechigne : les bonnes pratiques sanitaires qui avaient du mal à s’implanter, vont s’installer durablement.

Camille Vercken, Equiways